IMGP8729

La Double est un haut plateau boisé de 50 000ha au nord-ouest du Périgord.

Plus de deux tiers sont en forêt (75%feuillu 25%résineux)
C’est un vaste plateau forestier où se succèdent petites collines et vallons ponctués par de très nombreux étangs naturels ou artificiels, dus à l’imperméabilité des sols, constitués d’argiles, de sables et de graviers. On y dénombre environ 500 plans d’eau, dont le plus étendu avec 33 hectares étant le Grand Etang de la Jemaye.
Dès le Moyen Age puis surtout à partir du XVIème siècle la Double se peuple et est qualifiée de beau et fertile pays.

Mais la production de charbon de bois, la destruction des chênes pour la marine Royale passent par le déboisement. En seulement quelques décennies ce « paradis » c’est transformé en « enfer ». Au XVIIIème siècle les sols argileux laissent l’eau stagner et croupir. Les maladies se développent et la forêt se dépeuple. Eugène Leroy, auteur du XIXème siècle, l’a décrit comme pays sombre, impitoyable avec ses habitants et malsain. Une réputation qui lui colle à la peau jusqu’à nos jours.

Je suis donc arrivée dans un pays de mauvaise réputation, arriéré et sombre soit disant, et j’ai trouvé des gens accueillants, un paysage aéré et lumineux, où mon projet a trouvé sa place naturellement.

Au cœur de la Double se trouve le ParcotC’était un de mes premiers pâturages et les conventions avec le Conseil Général, propriétaire des  lieux, ont donné du sérieux à ce troupeau transhumant, déambulant par chemins et forêt.


WP_20150306_004

 

 

Share This: