Faire laver la laine à Niaux

Classé dans : Travail | 0

Je suis partie en Ariège faire laver de la laine de mes brebis. Depuis 150 ans la filature existe. Elle donnait du travail aux gens de la vallée. Voici le lien vers SIBADA LAINES, l’association que s’en occupe aujourd’hui.

Niaux est dans une vallée encaissé. Les montagnes environnantes vous étouffent un peu. Mais l’équipe est joyeuse et motivé, et le cadre permet de découvrir tant de choses. J’aime à me retrouver en leur compagnie. 

J’ai fait un photo reportage du cycle de lavage:

 

 

La rivière est détournée et elle coule aux abords de la filature. 

 

 

Un système astucieux permet de faire couler l’eau dans le bâtiment dans une cuve ou le tourbillon permet de rincer la laine préalablement trempée et dans une eau chaude à 65 degrés. 

 

La laine est égoutté et versé dans la centrifugeuse. Une fois essoré elle est étalé sur des claies et séchée dans une grande armoire chauffée.

Je me suis baladée dans le pays, j’ai visité des amis en attendant que tout cela sèche, j’ai visité les thermes pas loin, j’ai vu plein de ronds points occupés par les gilets jaunes, et puis j’ai récupéré ma laine et j’ai continué vers le pays basque. 

Un long périple en fait, de l’autre côté des Pyrénées. J’ai fini par arriver, nouvelle rencontre, nouveaux paysages, et la promesse de pouvoir récupérer la laine cardé fin janvier. A suivre……

Share This: